Rues Libres !

Des événements manifestifs

La FéRue organise chaque année depuis 2007 un événement fédérateur, “Rue Libre !”, à Paris dans le cadre de la journée internationale des arts de la rue et de la libre expression dans l’espace public. 
Depuis 2018, la FéRue a souhaité densifier les occasions d’innovation et d’utilisation de pratiques artistiques dans l’espace public comme moyen de fédérer autour des questions collectives de ses adhérent·e·s. Cette volonté a donné lieu à des temps de discussion pour mettre en place une élaboration de projet collective, des ateliers pour créer des outils d’intervention artistiques et militants, des grands rassemblements manifestifs dans l’espace public et plusieurs happenings : des “Rues Libres !”
La FéRue souhaite proposer des “Rues Libres !” à la fois capables de réunir à nouveau les acteur·rice·s du secteur, les citoyen·ne·s et les élu·e·s autour des valeurs du manifeste “L’Art est public”, mais aussi d’incarner les engagements dans la défense des libertés dans l’espace public.

Les objectifs

  • Contribuer à la visibilité des arts de la rue sur le territoire de l’Île-de-France, via des temps forts fédérateurs et militants auprès des citoyen·ne·s et des élu·e·s ;
  • Créer une dynamique entre les professionnel·le·s des arts de la rue et les élu·e·s francilien·ne·s, pour développer les initiatives Arts de la rue à l’échelle régionale ;
  • Faire connaître les préconisations de la FéRue et de la Fédération Nationale des Arts de la Rue et créer du débat autour de celles-ci ;
  • Participer au débat sur les politiques culturelles.

En 2022, un nouveau projet

Constatant depuis plusieurs années l’importance de créer des espaces d’échanges, des moments dédiés à l’information, à la formation et à la transmission, d’autant plus dans un contexte de crise sanitaire, et en prenant en compte les importants rendez-vous électoraux, la FéRue souhaite modifier la teneur de ses Rues Libres !
Deux axes sont ainsi proposés pour l’année 2022 :
  • Le maintien des happenings ponctuels, qui permettent d’être présent·es lors de rassemblements et de participer à la défense de nos droits fondamentaux et notamment des droits culturels, avec toujours en ligne de mire l’art comme ciment du lien démocratique et l’espace public comme bien commun.
  • L’organisation d’un nouvel événement, “Les assises debout des arts de la rue”, des temps dédiés à la structuration du secteur sous la forme de tables rondes, d’ateliers contributifs et d’impromptus artistiques.
Avec toujours comme moteurs les objectifs de créer et de participer aux débats sur les politiques culturelles publiques, la création et le maintien d’un dialogue entre la profession et les institutions, l’organisation d’événements militants et festifs, nous proposons l’organisation d’un événement singulier, sous forme de rencontres professionnelles où la profession se réunit, échange et débat autour de sujets clés liés à notre secteur d’activité, tels que le 1% travaux publics, l’égalité femmes-hommes, les problématiques liées à la diffusion ou encore les enjeux de co-construction des politiques publiques à l’échelle du territoire.
Les adhérent·es et non adhérent·es peuvent intégrer la commission et participer à son avancée,
contactez-nous si vous souhaitez participer aux réflexions et à l’organisation de ces événements !

Quelques précédentes éditions