Observation Participative et Partagée

Mission transversale de la FéRue, l’observation est indispensable pour permettre aux acteur·rices de se situer dans le paysage des arts de la rue et de faire évoluer leurs pratiques ; au réseau d’avoir une meilleure connaissance de ses adhérent·es et du territoire francilien ; aux pouvoirs publics d’élaborer des politiques culturelles en adéquation avec les réalités et besoins du secteur.

La FéRue se fait relais des enquêtes initiées par ses partenaires et en réalise régulièrement. Celles-ci utilisent la méthode de l’Observation Participative et Partagée (OPP), démarche qui a pour principe d’intégrer les structures observées aux différentes étapes du processus dans la volonté de favoriser la coopération et la production d’un résultat collectif

L’OPP établit un mode relationnel participatif et partagé entre tous·tes les participant·es (observateur·rices, observé·es, partenaires), aussi bien dans la détermination de ce qui est à observer que dans l’analyse des données. Les acteur·rices sont ainsi placé·es au cœur du dispositif et associé·es à la production et à la maîtrise de l’information. 

Cette méthode a été initiée par les organisations membres de l’Ufisc. Pour mener les enquêtes avec cette méthodes, elles mutualisent une plateforme de gestion d’enquêtes et de rapports statistiques en ligne qui s’adapte aux besoins des organisations et protège les données des répondant·es des industries numériques.

Pour aller plus loin, l’OPP est expliqué sur le site de la FEDELIMA. La dernière enquête de la Fédération Nationale des arts de la rue est également disponible sur leur site (enquête sur les compagnies, chiffres 2019).

Les enquêtes de la FéRue