FICHE TECHNIQUE RELATIVE A LA LUCRATIVITE DES ASSOCIATIONS DE CREATION ARTISTIQUE

Les associations de création artistique produisent et créent des oeuvres qui peuvent réunir plusieurs artistes dans des disciplines telles que les arts plastiques, les arts de la rue, du cirque, de la danse, de la musique, du théâtre. Les associations de création artistique ont un rôle d'animation de la vie sociale et culturelle. Elles atteignent ces buts par la production d’oeuvres, de spectacles, par l’organisation de manifestations artistiques, par la diffusion des oeuvres produites, par des actions de formations, par l'encadrement de pratiques amateurs, etc.

Consulter la fiche technique

Enjeux et perspectives du renouvellement de la gouvernance collective dans les associations artistiques et culturelles

A travers l'étude de quatre associations du champ culturel et artistique, le rapport Enjeux et perspectives du renouvellement de la gouvernance collective dans les associations artistiques et culturelles, vise à porter un regard sur les formes collectives de la gouvernance associative dans leur capacité d'implication des personnes dans une logique horizontale, participative et accompagnée.

S'inscrivant dans une démarche en tension entre, d'une part le renforcement des logiques d'administration publique et de marché public, et de marché privé concurrentiel d'autre part, les associations travaillent à définir et à mettre en œuvre les pratiques, processus et outils conformes à leur objet et à leur système de valeurs. C'est ainsi que la gouvernance du projet associatif, comprise comme «l'articulation des différents mécanismes permettant un alignement du fonctionnement de l'organisation sur les objectifs et les valeurs du projet associatif» , devient un enjeu essentiel pour les associations artistiques et culturelles employeurs.

Ce rapport s'inscrit un cadre réflexif, participatif et impliquant de recherche-action, qui a associé des démarches de sensibilisation des réseaux associatifs culturels et des temps d'échanges et de réflexions collectifs ouverts, à quatre études de cas approfondies et à un partenariat entre trois entités complémentaires, l'UFISC, l'association Opale Centre de ressources pour la culture dans le cadre du dispositif d'accompagnement DLA ainsi que le CRIDA, Centre de Recherche et d'Information sur la Démocratie et l'Autonomie.

Consulter le rapport

Note sur la circulaire Valls

Remplaçant la circulaire dite « Fillon » sur « les relations entre les pouvoirs publics et les associations »,la nouvelle circulaire publiée le 29 septembre 2015 apporte des infléchissements notables aux logiques concurrentielles. Elle peut permettre d'instaurer de nouvelles relations partenariales entre associations et collectivités, y compris avec l'État, et de sortir, dans certaines limites, de la logique du « tout prestataire ou marchand » qui prévalait auparavant. Quelle est la signification de cette circulaire ? Quelle est sa portée dans le contexte politique actuel ? Quelles sont les principales dispositions de la circulaire et de ses annexes et comment les utiliser ?

Consulter la note

L’acte III de décentralisation: rappel des textes et lois

Après le vote en août 2015 de la Loi NOTRe et la mise en place en cours de la loi MAPTAM votée en décembre 2014 notamment sur le grand Paris, les lois de décentralisation doivent réorganiser les processus politiques au niveau territorial et dans leur articulation avec l'Etat. Quelles logiques élaborent-elles ? Quelles recompositions des responsabilités et des moyens des collectivités ? Quels espaces de coopération et d'élaboration de la décision ?

Lire la note