Dans un contexte d’incertitudes quant aux financements publics pour la culture et de pérennisation de l’état d’urgence ayant pour conséquence des annulations de spectacles pour les compagnies et de nouveaux coûts pour les organisateurs de manifestations, la Fédération IDF veillera à conforter les aides des partenaires publics, en premier lieu du Conseil régional et de la Drac IDF et à transmettre un maximum d’informations de la Fédération Nationale concernant les manifestations en Espace Public afin d’accompagner au mieux les professionnels.
La Fédération des Arts de la Rue en Île-de-France poursuivra son activité associative en développant ses chantiers internes et la feuille de route partagée avec les organisations de l’Ufisc en Île-de-France.
L’entretien des relations partenariales avec les institutions et les collectivités majeures du territoire, l’information et la formation des adhérents et des élus et l’organisation d’actions de revendications et d’interpellation constituent les missions que la Fédération reconduira cette année.
La Fédération continuera de s’impliquer dans les chantiers de la Fédération Nationale et en particulier dans l’organisation de ses 20 ans qui auront lieu en 2017.

LA VIE ASSOCIATIVE

Le fonctionnement interne

Au niveau de son organisation interne, le Conseil d’Administration poursuivra ses réunions mensuelles et renforcera la structuration de ses commissions de travail autour de chantiers en lien avec le projet (négociation avec le Conseil régional, poursuite des enquêtes, Rue Libre, etc.). Le Bureau aura quant à lui le rôle exécutif de gérer la politique courante de la Fédération et d’accompagner la coordinatrice. Enfin, une représentante continuera de prendre part aux travaux du Conseil des Générations Futures pour la Fédération IDF.
La Fédération IDF s’impliquera dans toutes les actions organisées par la Fédération nationale : université buissonnière, 20 ans de la Fédération, conseils d’administration et assemblée générale annuelle, réunions inter-régions, rencontres professionnelles et stands organisés lors de festivals. Un(e) délégué(e) siègera au sein de ce CA.
La Fédération IDF, en fonction de ses choix prioritaires, aura à cœur d’étudier et de se rapprocher des initiatives similaires ou des travaux en cours des Fédérations régionales (à l’exemple du 1% travaux publics, priorité de la Fédé Breizh) à fin d’être mieux opérationnelle.

Communication

En 2017, la Fédération IDF poursuivra l’amélioration de ses outils de communication. En vue de continuer d’augmenter la visibilité de son action, elle développera les outils suivants : transfert des dernières archives sur le nouveau site internet, mise à jour de fichiers de contacts, mise en forme de la newsletter, etc. Pour ce faire, la Fédération prévoit d’augmenter le volume d’heures allouées à cette fonction en l’incluant dans une mission de stage.

Ufisc IDF

La Fédération IDF poursuivra la dynamique collaborative avec les organisations franciliennes de l’Ufisc à partir d’une feuille de route axée sur les Politiques Publiques et l’Economie Sociale et Solidaire.
Sur le plan régional, l’Ufisc IDF continuera le travail commun de sensibilisation des élus du Conseil Régional, de la Métropole du Grand Paris. Elle continuera de siéger à la Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire et de solliciter une représentation au sein du CESER.

LES ENJEUX INSTITUTIONNELS

Les partenaires

Le Conseil Régional d’Île-de-France

La Fédération IDF continuera de concentrer son action sur la sensibilisation du nouvel exécutif régional aux problématiques rencontrées par les professionnels des Arts de la Rue.
Une attention sera particulièrement portée au soutien apporté aux équipes des Arts de la Rue suite à la refonte des dispositifs du Spectacle Vivant, en particulier ceux sur lesquels ils émargent : Fabrique de Culture, Permanence Artistique et Culturelle, Aide aux Manifestations, Aide aux Réseaux, Aide à la Création et à la Résidence Territoriale absorbant nos dispositifs spécifiques pour les Arts de la Rue et le Cirque – et à la poursuite de la mise en oeuvre des deux dispositifs inscrits dans le programme de Valérie Pécresse : les conventionnements pluriannuels et pluripartites et le soutien aux Pôles Arts de la Rue Régionaux. Un groupe de travail spécifique au sein du CA IDF suivra la question de la négociation de ces dispositifs.

La Fédération IDF poursuivra l’accompagnement des structures présentes sur le territoire en informant des nouveaux dispositifs du Conseil Régional, au premier rang duquel le dispositif d’Aide à la Résidence et d’Aide au Projet.

Mairie de Paris

Plusieurs chantiers sont encore en négociation avec la Mairie de Paris. En 2017, la Fédération IDF sera particulièrement vigilante à l’impact de l’état d’urgence sur les manifestations ; les réunions Préfecture, Mairie de Paris, opérateurs Arts de la Rue seront l’occasion de poursuivre le dialogue amorcé en 2016 tout en restant ferme sur la position de la Fédération de ne pas céder à la sur-sécurisation impactant la nature des Arts de la Rue et son économie. De plus, la Fédération reprendra sa négociation sur la mise en œuvre du 1% Travaux Publics en faveur de l’Action Artistique dans l’Espace Public en s’appuyant sur les avancées nationales (rendu du rapport parlementaire et feuille de route de la Fédération Nationale).
La Fédération continuera de solliciter une diversification des opérateurs et des compagnies aidées et veillera à l’activité Arts de la Rue du Lieu de Fabrique à Paris intra-muros.
Enfin, la Fédération poursuivra son investissement au sein du Conseil des Générations Futures qui rendra son premier rapport dans le courant de l’année.

DRAC Île-de-France

En 2017 la Fédération IDF accentuera son travail auprès de la DRAC IDF pour une meilleure prise en compte des spécificités du secteur : développement des structures conventionnées, renforcement d’un dispositif d’aide à des résidences d’implantation, suivi des dépôts de dossiers (en hausse en 2016) et des lignes budgétaires et augmentation de l’offre en lieux de travail adaptés aux Arts de la Rue. Sur ce point, la Fédération veillera à ce que les Lieux de Fabrique Arts de la Rue figurent parmi la liste des bénéficiaires des Ateliers de Fabrique Artistique.

ARCADI

La Fédération poursuivra sa participation au groupe de travail sur la plateforme de mutualisation, avec d’autres organisations professionnelles.

La Métropole du Grand Paris

La Fédération suivra les étapes de définition du projet culturel du Grand Paris et des schémas culturels déployés dans les Etablissements Publics Territoriaux et rencontrera plusieurs instances de la nouvelle métropole parisienne, les élus de la Métropole et des Territoires. Enfin, la Fédération IDF participera à toutes les rencontres organisées par les partenaires.

L’Observation Participative et Partagée

En 2017, la Fédération IDF achèvera l’enquête « Lieux de Fabrique Arts de la Rue » et « Diffusion » dont les données seront mises en perspective des données 2013. La Fédération IDF s’appuiera sur ces chiffres pour alerter les collectivités de la fragilisation grandissante des moyens alloués au secteur. Par ailleurs, elle lancera une actualisation de l’enquête compagnie.

LA FORMATION

La formation des adhérents

La Fédération IDF organisera plusieurs journées de formation à destination de ses adhérents. Ces journées, où interviennent partenaires et spécialistes, visent à mieux structurer et professionnaliser le secteur. La Fédération IDF pourra organiser de nouveaux ateliers d’accompagnement pour le dépôt des premiers dossiers pour compléter les temps de formation organisés avec les partenaires institutionnels.

En 2017, la Fédération IDF organisera également un temps entre adhérents afin de repenser collectivement le fonctionnement et le projet de la fédération. La meilleure période semble être six mois après l’assemblée générale pour garder une continuité d’échanges avec les adhérents ce qui porterait cette rencontre à l’automne 2017.

La formation des élus et techniciens

Les rencontres départementales et intercommunales

La Fédération IDF poursuivra ses rencontres à l’échelle départementale et intercommunale pour sensibiliser les techniciens des collectivités territoriales aux Arts de la Rue, faciliter leur rencontre avec les compagnies implantées, affiner le travail d’observation des territoires et le partage d’informations et de diffusion des dispositifs d’aides et d’appels à projets territoriaux.

Mobilisation dans le cadre des élections législatives

La Fédération IDF participera à la campagne de sensibilisation des candidats aux élections législatives de juin 2017, en s’appuyant sur le Manifeste des arts de la rue rédigé par la Fédération nationale.

Les relations avec les associations d’élus et de techniciens de collectivités

En vue de toucher plus de collectivités, notamment les nouveaux élus et les collectivités les plus éloignées des Arts de la Rue, la Fédération IDF sollicitera des rendez-vous de travail avec plusieurs élus et leurs services. La Fédération IDF reste désireuse de pouvoir contribuer, via des conférences de sensibilisation ou formations techniques sur les Arts de la Rue, à une meilleure connaissance du secteur et de meilleures conditions d’accueil.

LES ACTIONS

« Rue libre ! » journée internationale des arts de la rue

Moment d’interpellation dédié à l’Art dans l’Espace Public, « Rue Libre ! » constitue un événement fédérateur qui contribue à la visibilité des Arts de la Rue en Île-de-France. La Fédération IDF réfléchira à un nouveau concept en prise avec l’actualité et invitera tous les professionnels à s’associer à cet événement revendicatif.

Un comité de pilotage ouvert sera mis en place dès le printemps 2017 en vue de donner vie à une troupe éphémère mêlant propositions artistiques et engagement citoyen et valorisant la diversité et la complémentarité des savoir-faire.

Un temps plus formel de débat donnera une visibilité à l’implication des élus dans le développement de projets de création pour l’Espace Public, confortant la structuration et diversification des opérateurs du secteur sur le territoire francilien. Fort des expériences passées, la Fédération IDF dégagera un budget spécifique pour la mise en place d’une véritable campagne de communication.

Apérues

Moments indispensables pour faire connaître l’action de la Fédération, plusieurs apérues seront organisés tous les deux mois environ et seront éventuellement décentralisés et thématiques.

Rencontres avec les autres acteurs du champ culturel

Dans une volonté d’ouverture, de croisement d’expériences et de sensibilisation aux problématiques et défis que rencontrent les Arts de la Rue, la Fédération s’associera à des partenaires du champ culturel (organisations, universités, etc.) pour l’organisation de temps de rencontre en 2017.