Le territoire francilien offre très peu de lieux de production permettant à la création de s’épanouir. Concernant la diffusion, des solutions restent également à imaginer afin de mieux faire circuler les œuvres et les spectacles sur les territoires tout au long de l’année. Enfin, d’un point de vue plus symbolique, les arts de la rue manquent encore de reconnaissance bien que cette discipline « indisciplinaire » contribue depuis plus de trente ans à renouveler les langages esthétiques en se positionnant dans l’espace public et en proposant ainsi une relation unique avec le « public-population ».

Active depuis l’année 2000, la Fédération des arts de la rue en Île-de-France s’est fixée pour objectifs d’œuvrer à la reconnaissance du secteur et au développement d’outils de travail correctement dotés en affinant sur le territoire francilien l’action territoriale initiée depuis 1997 par la Fédération nationale. Elle cherche plus particulièrement à créer des liens actifs et privilégiés entre les compagnies, les artistes, les professionnels des arts de la rue en Île-de-France et les élus, les responsables des services techniques et de la sécurité, les professionnels de la culture, de l’urbanisme, des parcs et jardins, de l’évènementiel travaillant sur le territoire francilien.

Ces actions qui visent à faire la promotion des arts de la rue, en défendant leur diversité, à structurer le réseau, à diffuser l'information auprès des professionnels, et à créer des passerelles avec d'autres champs du monde de l'art et de la culture, prennent différentes formes : organisations de rencontres professionnelles et de temps d'information à l'échelle des départements et de la Région, coordination francilienne de la journée Rue libre (journée internationale de la libre expression dans l'espace public), prise de rendez-vous avec les institutionnels pour défendre collectivement les arts de la rue sur le territoire, envoi de courriers pour dénoncer les suppressions de subventions, mobilisation de la profession sur certains sujets d'actualité, diffusion de communiqués de presse, et enfin observation et études chiffrées sur les arts de la rue en Île-de-France.

Accueillie à la Maison des réseaux artistiques et culturels, la Fédération des arts de la rue en Île-de-France partage certaines de ses préoccupations et certains de ses projets avec les autres organisations membres de l'UFISC.

Carte des adhérents en 2016 :