Depuis la fin de l'année 2009, la Fédération des arts de la rue IDF développe une activité d'observation des arts de la rue pour tenter de pallier au manque criant de chiffres sur le secteur.

En premier lieu, elle s'est engagée avec les organisations de l'UFISC dans un processus d'Observation Participative et Partagée (OPP), aboutissant à la conception d'un questionnaire "Compagnies". Par ailleurs, elle mène un travail de veille auprès des institutions pour recenser les subventions publiques attribuées aux arts de la rue.

La Fédération des arts de la rue réalise actuellement en enquête comparative sur la situation de la diffusion en 2013 et 2015 accompagnée par Opale pour le traitement statistique. Pour ce faire, la Fédération utilise la plateforme Gimic, gestionnaire d'enquêtes et de rapports statistiques en ligne qui s'adosse aux principes de l'OPP dont les principales fonctionnalités sont :

  • La création, la mise en forme, l’hébergement et la publication de questionnaires d’enquêtes
  • Le suivi des enquêtes sur plusieurs années
  • L’édition de rapports synthétiques (tris à plats des données) accessibles aux contributeurs
  • L’export des données (sous formats compatibles avec les logiciels d’analyse des données)
  • Usage intuitif et ergonomique
  • Puissance et capacité de stockage

La publication des résultats de cette enquête est prévue pour l'automne 2016.

La démarche d'Observation Participative et Partagée, dont la Fédurock aujourd’hui Fédélima est l'initiatrice est à présent utilisée et appliquée par les fédérations d’acteurs culturels réunies au sein de l’Ufisc.

L’Observation Participative et Partagée est un processus qui établit un mode relationnel participatif inhabituel, qui suppose que la règle du jeu soit explicite et connue de tous les participants en amont de sa mise en œuvre. Cette méthode induit un équilibre des intérêts des participants à l’observation en donnant une priorité à celui qui génère l’information dans son usage. Il ne s’agit pas là d’une méthode figée car elle saura évoluer dans le temps, mais bien d’une base de travail essayant de prendre en compte au mieux les intérêts respectifs des participants et contributeurs de ce projet, et ce, en toute transparence. Cet exposé méthodologique de « l’Observation Participative et Partagée » se veut évolutif et donc soumis aux amendements de ceux qui s’y engagent. L’OPP est une méthode d’observation impliquant les observés tout au long du travail d’enquête.

La Fédération des arts de la rue en Île-de-France participe au groupe de travail Observation de l'Ufisc pour réaliser collectivement un diagnostic de nos secteurs.

Plus d'information sur la méthode d'Observation Participative et Partagée.

Liste des groupements utilisant la plateforme GIMIC :

* Groupement pour une Information Maîtrisée Interactive et Coopérative