Organiser un événement artistique dans l’espace public

Comme d’expériences, le Guide des bons usages Organiser un événement artistique dans l’espace public propose une méthodologie dans le respect de la réglementation, au service de la création artistique et centrée sur le dialogue et la collaboration entre tous les professionnels concernés.

Ce guide s’adresse aussi bien aux organisateurs qu’aux élus, aux compagnies qu’aux services municipaux, aux artistes qu’aux responsables techniques.

Guide des Bons Usages

In situ in cité

Cette publication présente 22 projets artistiques accordant une place centrale à l’implication et à la participation des habitants. Ces projets sont issus de notre banque d’expériences visant à répertorier les projets rue et cirque s’inscrivant dans le cadre de la politique de la ville (ou de ses thématiques de cohésion sociale). Comme la banque, cette publication a pour but de valoriser des démarches artistiques innovantes en dépassant le clivage social / culturel et en illustrant la variété des propositions portées par les artistes dans l’espace public. 
Projet soutenu par la Fédération nationale de collectivités territoriales pour la culture, mené en partenariat avec la Fédération nationale des arts de la rue et en collaboration avec le Syndicat du cirque de création.

Consulter la publication

Arts de la rue et dispositifs théâtraux hors cadre : quel rapport à la théâtralité ?

« Le spectateur-joueur : du franchissement de la « rampe » comme mise en jeu du théâtre », par Anyssa Kapelusz, doctorante en études théâtrales à l’Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle. « Arts de la rue : théâtralités en jeu » par Mathilde Marcel, doctorante en arts du spectacle (mention études théâtrales) à l’université Paul Valéry, Montpellier III.

Consulter la publication

La création sonore en espaces publics

Pour une conception sonore des espaces publics », par Catherine Aventin, architecte DLPG, enseignant-chercheur à l’école nationale supérieure d’architecture de Toulouse et Cécile Regnault, architecte ENSAIS, enseignant-chercheur à l’école nationale supérieure d’architecture de Lyon « Transformer l’écoute ? L’expérience Instrument/Monument de la compagnie Décor Sonore », par Hélène Doudiès, étudiante en Master 2 recherche musique à l’université de Toulouse – Le Mirail.

Consulter la publication

Les publics des spectacles de rue et du cirque

L’étude Les publics des spectacles de rue et du cirque a été réalisée en 2010 sur la base des données récoltées dans le cadre de l’enquête Les pratiques culturelles des Français à l’ère numérique – Année 2008, données mises à disposition par de la Direction générale de la création artistique (DGCA) du Ministère de la Culture et de la Communication par le Département des études, de la prospective et des statistiques (DEPS). L’étude fournit des éléments de connaissance inédits sur les publics des deux secteurs et souligne notamment que leurs profils socio-professionnels se distinguent de ceux des publics des autres disciplines du spectacle vivant en étant moins marqués par les déterminismes sociaux caractéristiques des pratiques culturelles.

Consulter la publication

Les chiffres clés des arts de la rue et des arts du cirque 2010

Réalisée à partir des données collectées par HorsLesMurs, la publication Les chiffres clés des arts de la rue et des arts du cirque 2010 fait le point sur le nombre de compagnies, de spectacles disponibles, sur le paysage de la diffusion et du soutien à la création en France. L’étude souligne qu’après deux décennies (80 et 90) de développement exponentiel, les années 2000-2010 semblent être celles de l’approfondissement de la structuration et de la stabilisation. On assiste même, à partir de 2005, à un ralentissement de l’évolution du nombre de compagnies et de spectacles créés.

L’étude rend également compte des fonds publics dédiés aux deux secteurs en France. Figurent les crédits centraux et déconcentrés du ministère de la Culture et de la Communication des années 2007 et 2008 ainsi que les financements accordés en 2008 par 17 régions métropolitaines ayant répondu à un questionnaire envoyé par HorsLesMurs. Le poids des régions se confirme, avec de grandes disparités, dans le soutien aux arts de la rue et du cirque.

Consulter la publication